Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site || Actions || Retrait du SDI !

Mardi 30 mars 2010, une journée d’action et de grève nationale a été appelée par l’intersyndicale et les personnels informaticiens de l’Education nationale contre la mise en oeuvre du Schéma directeur des infrastructures (SDI) informatiques.

Dans l’académie de Rennes, au moins 80 % des personnels informaticiens se sont mis en grève. La majorité des sites informatiques ont été fermés ce jour.

Les représentants des personnels ont refusé de siéger à la commission locale ITRF et en ont demandé le report.

Ce SDI, élaborée dans une totale opacité, prévoit la suppression des services informatiques de deux académies sur trois.

De fait, la logique mise en œuvre par le ministère aboutit à mettre les académies en concurrence.

Pour les personnels, l’objectif du ministère, en totale cohérence avec la Révision générale des politiques publiques (RGGP), est de préparer techniquement une externalisation des services informatiques, en opérant dans un premier temps leur mutualisation centralisée au détriment de la qualité des services rendus aux usagers (personnels administratifs, enseignants et élèves).

De plus, le SDI organise une gestion désastreuse des ressources humaines avec une mobilité forcée en rapport avec la loi et le décret sur la mobilité des fonctionnaires.

Le résultat de cette politique risque bien d’être une perte importante des compétences et une désorganisation des services fournissant les arguments pour confier les missions au privé.

Les personnels mobilisés et leurs syndicats exigent le retrait du SDI en sa forme actuelle, synonyme de destruction du service public, et l’arrêt des suppressions de postes.

Adopté en assemblée générale le 30 mars 2009

Pièces jointes